La Cathédrale de Canterbury (Angleterre)

À défaut d’être la plus belle, cette cathédrale est la plus impressionnante et la plus célèbre d’Angleterre, car elle accueille le siège de l’archevêque, primat de l’Eglise anglicane. Erigée entre 1070 et 1503, ce qui explique la diversité de ses styles architecturaux, elle devint, après l’assassinat de l’archevêque Thomas Becket en 1170, le centre de l’un des plus grands lieux de pèlerinage d’Europe, immortalisé par Chaucer dans ses Contes de Canterbury. La richesse de son histoire et de ses légendes confère aujourd’hui encore à cette cathédrale une aura particulière, peuplée des fantômes de saints, de soldats et de pèlerins. Durement frappée par les bombardements durant la Seconde Guerre mondiale, la ville de Canterbury a été en grande partie reconstruite mais attire toujours de nombreux touristes. Toutefois les pèlerins doivent désormais payer une entrée de 4,50 euros pour visiter la cathédrale.